Les 6 axes de la NeuroDanse©

art thérapie et Neurosciences et danse et créativité, life art process, art thérapie

Les 6 axes de la NeuroDanse©

La formation NEURODANSE ®  allie de façon unique pratique créative (inspirée de l’art thérapie) & neurosciences.
Elle s’appuie sur six axes : l’intermodalité artistique (danse, dessin, écriture créative), la nature, la pleine conscience aux trois niveaux (corps, émotion, imaginaire), la dimension subtile, la place de témoin et bien sûre les neurosciences cognitives.

 

 

1 – L’INTERMODALITE ARTISTIQUE

 

Ce processus repose sur des allers et retours entre différents supports expressifs dont le mouvement, l’écriture et le dessin, mais aussi la voix spontanée, l’argile, la création en nature.

 

LE CORPS et LE MOUVEMENT :

Le corps est la grande bibliothèque de notre histoire et le mouvement est le langage premier de notre corps. Chaque vécu est inscrit dans un circuit neuronal et dans nos fibres tissulaires. Le mouvement dansé, initié par une écoute subtile des sensations permet de recontacter son histoire, de déployer du potentiel inexploité et d’activer un processus naturel d’évolution et de résilience. En lire +

LE DESSIN ou LA TRACE GRAPHIQUE :

Il s’agit de rendre visible le bouillonnement de sa vie intérieure par les couleurs en laissant le geste spontané faire. C’est comme un « relevé de données » fait à un instant précis. Celui-ci est riche d’indices dans lesquels nous pouvons puiser des ressources pour créer de la mémoire du futur afin de sculpter un futur différent du passé.

LES MOTS :

Pour ramener dans le langage et à la conscience des expériences intimes et profondes. Par cet acte nous étayons notre mémoire perceptivo-verbale et épisodique. Un stockage de nouvelles informations nécessaire pour la construction d’un « Je suis » nouveau. L’écriture peut prendre différentes formes : poétique, créative, automatique, réflexive… et a différentes fonctions.

 

2 – LA NATURE :

 

Elle est une source d’inspiration pour nos parcours d’évolution : en perpétuelle transformation, à la fois puissante et vulnérable; elle a une inlassable et incontestable capacité à transformer, recycler, s’adapter et trouver les ressources dont elle a besoin. Elle est une alliée fiable : à la fois contenant, miroir, partenaire, témoin et un guide. En lire +

 

3 – LA PLEINE CONSCIENCE AUX 3 NIVEAUX d’ATTENTION

 

Ils sont nos « outils » pour être en relation avec nous-mêmes et le monde. Trois canaux distincts d’émission et de réception d’informations :

 

LE PHYSIQUE :

Correspond aux postures, attitudes corporelles, mouvements, tonicité, rythmes, utilisation de l’espace… C’est aussi le vécu corporel interne et ce qui est capté par nos cinq sens.

L’ ÉMOTIONNEL :

Relatif aux sentiments, humeurs et aux réactions affectives provoquées par une stimulation venue de l’extérieur ou de l’intérieur.

LE MENTAL / IMAGINAIRE :

Concerne les pensées, connaissances, souvenirs, jugements, croyances, voix de l’égo…Ce sont aussi les rêveries, l’imaginaire et tout ce que notre mental accolent aux perceptions sensorielles, ou la signification que celui-ci attribue aux choses que nous voyons, entendons, sentons, ressentons.

 

4 – LA DIMENSION SUBTILE

 

Appeler aussi le 4ème niveau de conscience. Qu’on le nomme spirituel, énergétique quantique ou autre, il s’agit d’une dimension invisible aux yeux du corps. Mouvement interne et sensible, imaginaire, sensoriel ou méditation, les voies sont nombreuses pour être en lien avec cette dimension qui échappe à notre mental.

 

5 – LA PLACE DE TÉMOIN et LES TEMPS DE PARTAGE :

 

Oser être vu et oser nommer dans un espace clément et respectueux est un puissant levier de résilience. La parole est profondément libératrice. L’écoute reçue d’un témoin bienveillant est intensément transformative et émancipatrice.

 

6 – LES NEUROSCIENCES :

 

Elles s’appuient sur les travaux de scientifiques reconnus. Elles apportent un éclairage précieux sur le fonctionnement du cerveau. Saisir pourquoi et comment la créativité, la méditation, le sensoriel fonctionnent ; donner du crédit à des approches peu conventionnelles ; faire des liens avec sa propre pratique ; amener du sens et rendent chacun encore plus autonomes dans son processus de changement sont les objectifs de ces apports. En lire +

 

INFORMATIONS pour devenir facilitateur de NEURODANSE ®   Art thérapie et Neurosciences ICI

 

 

Autres articles sur le sujet :

Retour sur une semaine de neurodanse,

L’espace de travail neuronal : quel liens concrets avec la pratique ?

L’intérêt des neurosciences pour les consultants,

Faire de son système émotionnel un allié

 

 

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.