L’espace de travail neuronal : quels liens concrets avec la pratique ??

espace de travail global neuronal

L’espace de travail neuronal : quels liens concrets avec la pratique ??

L’espace de travail neuronal est un modèle théorique développé en 2001 par les Français Stanislas Dehaene (psychologue cognitiviste et neuroscientifique ), Jean-Pierre Changeux (neurobiologiste) et Lionel Naccache (neurologue et chercheur en neurosciences cognitives).

Leurs recherches démontrent l’existence de cinq fonctions cognitives à activer pour changer durablement : système mémoire, système valeur (intimement lié aux émotions), système perception, système moteur et système attention.

 

Modèle théorique de Changeux, Naccache, Deheane 2001

 

 

Des neurosciences, Oui. Mais à condition de faire des liens explicites et concrets avec la pratique !

 

Ce modèle théorique facile d’accès permet de faire clairement et explicitement des liens avec des approches d’accompagnement basées sur le corps et sur la créativité intermodale (mouvement, art visuel, argile, voix, écriture créative, partage verbal, photo langage …)

 

Il met en évidence :

  • le bien-fondé de la diversification des modes d’apprentissage pour outiller ses différentes mémoires et pas seulement une ou deux parmi les quatre grandes mémoires et les trois sous jacentes ;

 

  • l’opportunité de faire attention à son attention et l’intérêt de cultiver la pleine conscience aux trois niveaux de son être : physique, émotionnel, mental/imaginaire pour gagner en discernement, pour déjouer les filtres attentionnels et les distractions et pour bénéficier pleinement des pouvoirs extraordinaires d’une attention bien maîtrisée.

 

  • la nécessité de faire avec les émotions, source d’énergie et de créativité ;

 

  • le besoin de développer son acuité sensorielle pour ouvrir ses perceptions et avoir un sens de « la réalité » plus riche, plus nuancé, plus objectif permettant ainsi l’ouverture du champ des possibles ;

 

  • la pertinence d’apprendre par corps et par cœur (autant par la tête !) et l’importance de l’intention

 

 

neurodanse

Espace de travail neuronal appelé aussi espace de travail global

 

Voici les thèmes abordés pour chaque système pendant la formation Neurodanse© :

 

 

 

Le système mémoire :

  • Les quatre mémoires à long terme,
  • Les modifications anatomiques quand nous apprenons,
  • L’importance du sommeil, la fragilité de la mémoire,
  • Différencier connaissances et compétences pour choisir un mode d’accompagnement adapté,
  • La mémorisation et les cinq modes pédagogiques à notre disposition,
  • Routine et nouveauté : deux types de circuits qui mobilisent des réseaux de neurones différents,
  • La mémoire de contexte, les deux propriétés fondamentales de la mémoire.

 

Le système attentionnel :

  • Les mystères de l’attention, ses prouesses et ses défaillances, définitions de l’attention,
  • L’attention est une tension vers… mais sans tension,
  • Les fonctions majeurs de l’attention,
  • L’impact de l’attention sur la perception du monde,
  • Pourquoi faut-il déplacer son attention pour changer ?,
  • L’attention et la disposition émotionnelle : quels liens ?,
  • Les contraintes et les limites de l’attention,
  • L’attention sélective et les filtres attentionnels,
  • Comment aller vers une attention mieux contrôlée et comment développer sa dextérité attentionnelle,
  • Les bénéfices d’une attention mieux maîtrisée.

 

Le système perception :

  • Les outils de la perception,
  • Sens et perception,
  • Qu’est que percevoir ?,
  • Différencier routine et nouveauté,
  • La posture d’explorateur pour percevoir le nouveau,
  • La spirale de l’ouverture perceptive,
  • La roue de l’interaction perceptive et ses 6 sens,
  • L’ouverture perceptive et l’impact sur l’échelle social.

 

Le système valeur :

  • Le cerveau sous influences des émotions,
  • Les émotions dans le corps,
  • Les deux circuits pour la prise de décision,
  • Les émotions selon Damasio,
  • Emotion = Mouvement,
  • Le système récompense,
  • Le système peur,
  • Cultiver l’automotivation, autocompassion et l’autocongratulation : comment et pourquoi ?

 

Le système moteur :

  • Le corps mis en action par les émotions : comment ?,
  • Bouger c’est créer un système émotionnel contre la peur,
  • Les trois types de mouvements,
  • La posture égocentrée et allocentrée,
  • Corps et intentions : quels liens ?,
  • Les ressources cachées au cœur des intentions,
  • La boucle d’auto valuaction,
  • L’expérimentation nécessaire à l’intégration : explications neuroscientifiques.

 

 

Prochaine formation Neurodanse

L’espace de travail neuronal ou les 5 fonctions à activer pour changer durablement Neurodanse & Intermodalité Artistique- Se forme en présentiel

Formation en ligne

 

 

 

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.