Mémoire du futur, comment la bâtir ?

Mémoire du futur, comment la bâtir ?

La mémoire est le plus souvent associée au passé, n’est-ce pas ? Pourtant, une autre dimension de la mémoire existe : celle du futur.

D’un point de vue des neurosciences, réactualiser ses représentations, étayer sa mémoire du présent, se mettre en mouvement et donner de la valeur aux détails sont des clefs pour bâtir sa mémoire du futur.

D’un point de vue quantique, des fractions du futur sont déjà dans le « maintenant ». L’écoute subtil du corps est une voie royale pour capter ce futur émergeant. Par une présence attentive à soi-même et à son environnement, nous pouvons nous relier à notre champ des possibles. Et, fort de cette richesse, nous pouvons créer un futur différent du passé.

Voici quelques clefs neuroscientifiques et quantiques pour éclairer cet étrange néologisme : la mémoire du futur.

 

La mémoire du futur est celle qui nous projette dans l’avenir. C’est une mémoire prospective qui a besoin d’informations du passé et du présent pour imaginer le futur. Les neurosciences nous montrent que pour constituer de la mémoire du futur nous devons veiller à plusieurs choses :

 

La réactualisation des représentations de soi-même et de son environnement à tous les niveaux. Autrement dit vérifier que les coordonnées dans son GPS intérieur sont bien les bonnes, les plus récentes et non des données qui datent d’il y a 3 mois, 6 mois, 1 ans… Bien sûr, vous êtes conscient de ce qui a changé en vous ces derniers mois ou années. Pourtant, c’est fréquent, des petits bouts de notre conscience restent comme « scotchés » à une représentation dépassée. Dans ce processus, il s’agit aussi de conforter et renforcer les ressources acquises récemment afin qu’elles soient pleinement opérationnelles.

 

– L’étayage de la mémoire du présent. Ici on prend le temps de se poser, d’ouvrir ses perceptions pour saisir des informations du futur émergent. Explorer son monde intérieur dans les détails (la nouveauté est dans les « signaux faibles ») et déplacer son attention pour voir autrement et avec plus de reliefs est un autre moyen d’action. Exprimer ses émotions (Faire de son système émotionnel un allié) en lien avec ces investigations est aussi nécessaire pour libérer la voie au futur émergent.

 

La mise en mouvement (Travailler avec le corps pour mettre en corps son entreprise) pour se projeter dans le futur est un autre levier. Inventer et s’engager dans un futur souhaité, rêvé, désiré corporellement informe profondément nos cellules. Et réciproquement, l’intelligence cellulaire éclaire nos investigations et canalise des données, jusque là imperçues, de notre champ des possibles. Cela demande d’avoir l’élan et l’audace de plonger physiquement dans la recherche. Par ailleurs, garder un esprit ouvert dans ces processus de découverte permet d’en faire. Enfin, innover, transformer, créer du neuf demande de tâtonner, de savoir douter, parfois de ne plus rien savoir. Notre cerveau apprend par corps et par cœur, expérimenter physiquement est donc incontournable pour fabriquer de la mémoire du futur…

 

Donner de la valeur (Espace de travail neuronal et système valeur) : créer un futur différent du passé est surtout une histoire d’ouverture perceptive. L’inédit se niche aussi couramment dans les détails et les petits riens que dans les grands chambardements. Entrainer son attention à remarquer le nouveau et coacher son mental à donner du crédit et de la valeur aux nouvelles perceptions est donc important.

 

mémoire du futur, futur émergent, champ des possibles, ecoute, presence, quantique, neurosciences

 

Expérimenter corporellement et créativement

 

Entre le « je suis d’aujourd’hui » et le « je rêve » qu’y-a-t-il ? Si vous pouviez le danser, l’écrire poétiquement, métaphoriquement, le mettre en couleur, comment cela serait-il ? Quelles sont les perceptions du « Je rêve …. » ? Quelles sont les sensations même subtiles du futur émergent de ce rêve ? Quelles sont les informations, même diffuses, du futur du futur ? Quel est le corps-esprit du demain, de dans 5 ans, de dans 10 ans ???

 

D’un point de vue quantique des éléments du futur sont déjà dans le présent. Aller chercher ces éléments et les ramener dans le visible et dans le « ici et maintenant » permet d’insuffler à notre présent l’énergie du meilleur futur rêvé. Ces éléments deviennent des ressources et des fils rouges pour aller en confiance et sereinement vers le demain. Ils permettent aussi de mieux supporter les tempêtes, les doutes, les questionnements, de découragement, l’impatience. Avec ces informations du futur émergent, nous n’agissons plus à partir de « l’actuel » mais nous agissons à partir de « ce qui émerge déjà du futur ».

 

Pour visiter tout cela et fabriquer de la mémoire du futur, je vous propose pendant les 3 jours du module « mémoire du futur » des processus basées sur l’intermodalité artistique (aller/retour entre corps senti et dansé, art visuel, écriture). Ces explorations ont pour but de guider chacun dans la réactualisation et l’étayage de sa mémoire du présent. Chacun sera aussi encouragé à « tirer des plans sur la comètes » et à les explorer créativement

 

mémoire du futur, futur émergent, champ des possibles, ecoute, presence, quantique, neurosciences

 

L’écoute subtil du corps, une voie royale pour capter le futur émergent

 

Pour se glisser dans ces espaces-temps qui échappent à la rationalité il faut se mettre à l’écoute de ce « DE-VENIR ». Une écoute attentive, simple, sans projection, sans préjugé ni attente. Une écoute pleine et entière, généreuse et authentique. Ce genre d’écoute est une porte qui s’ouvre dans laquelle se glisse notre potentialité. Dans cette qualité de présence, la force de vie fait à notre place. Et, quand nous bougeons depuis cet espace, nous touchons une partie d’infinitude de nous-mêmes.

« Par cette qualité de présence à soi-même, je rencontre cette chose beaucoup plus Grande que moi qui se meut, qui m’émeut. Cultiver mon témoin intérieur avec une neutralité active permet de sortir de l’égo et de ses représentations limitées. Alors, je peux contacter quelque chose bien au-delà de ces conceptions venant du passé. Je peux me relier à quelque chose venant de mon futur émergent»

Il s’agit d’apprendre à laisser œuvrer autre chose que la volonté et que les habitudes. De mettre de côté les filtres qui nous empêchent de percevoir, de suspendre ce que l’on sait déjà, ce que l’on croit avoir déjà senti, expérimenté, vécu, pour laisser la place à des informations inédites.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

 

Formation Neurodanse, module « mémoire du futur »

Si vous voulez explorer une Présence « capacitante » qui permet d’aller plus loin, de voir plus et mieux de vous-même. Être plus présent à votre Être et plus plein de votre propre Être. Être mobilité par une Présence plus vaste, plus large. Si vous voulez vous en remettre, tout simplement, à ce qui émerge des profondeurs de votre Être. Si vous voulez aborder votre présent à partir de votre futur émergent c’est par ICI.

 

Accompagnement Entrepreneur 

Et si vous avez besoin de vous relier au futur émergent de votre entreprise, d’insuffler à votre métier qui vous êtes vraiment, d’abandonner une posture commerciale pour adopter celle d’un Entrepreneur aligné qui embrasse pleinement sa singularité, d’accéder à une vision holistique de votre entreprise et de fabriquer de la mémoire du futur c’est par LA !

 

Publier un commentaire