Etre à son compte : tout un chemin de montée en compétences et d'affirmation de son ADN - Béatrice Maine

Etre à son compte : tout un chemin de montée en compétences et d’affirmation de son ADN

formation neurosciences, neurodanse, accomapgnement solo entrepreneur, life art process, art thérapie, danse thérapie, formation cerveau, processus de changement stage autoportrait

Etre à son compte : tout un chemin de montée en compétences et d’affirmation de son ADN

A l’été 2013 je m’installe en Drôme où je ne connais personne pour créer mon activité de formation et d’accompagnement alliant processus artistique et neurosciences. Tout est à construire, à inventer, à initier, à provoquer : réseau d’amateurs et de professionnels de l’art thérapie, de la danse somatique, du développement personnel, lieux possibles où programmer des stages, liens amicaux, vie personnelle, etc…

Les trois années de formation intense à l’Institut Tamalpa aux Etats Unis associées à mes autres formations m’ont permise d’acquérir un savoir faire de transmission. Cependant, mes années d’expériences auprès de divers publics et dans des champs d’activité variés depuis 2008 et mon parcours pourtant hétéroclite pêchait complètement dans un domaine : le métier de travailleur indépendant ! Oui, être à son compte c’est un vrai métier au même titre que celui exercé sous cette bannière. Je suis formatrice et solo entrepreneur. Mais comme pour de nombreux professionnels des relations humaines j’ai fait l’impasse totale sur la montée en compétence de ma casquette de chef d’entreprise.

 

entreprendre formation

Photo Marie Landreau

Etre bon professionnel de l’accompagnement ET bon entrepreneur ça s’apprend

 

Rares sont les instituts de formation qui proposent une vrai et solide formation en « marketing ». Beaucoup d’écoles forment de bons professionnels mais de « mauvais » entrepreneurs. En effet ceux-ci sont livrés à eux-mêmes sur le marché. Certes la demande du grand public en matière de développement personnel est forte mais les offres sont innombrables… Alors comment se démarquer ? Comment trouver sa place, remplir son carnet de rendez vous, ses ateliers, ses stages ? Comment se faire connaître  ?

Etre en mode « survie » pour mon activité professionnelle n’était pas un chemin envisageable sur du long terme. J’ai quitté le statut de salarié pour plus de liberté et d’épanouissement. Il était hors de question que cela ce fasse au prix fort : celui de racler les fonds de tiroir chaque mois et de me réveiller tous les matins en me demander comment j’allais m’assumer matériellement ce mois-ci.
En m’installant en tant que praticienne en 2015  j’ai cherché des solutions, des conseils, des professionnels expérimentés pour m’accompagner dans l’installation de mon « business » car il s agit bien de cela. Mais pour arriver là le chemin à été un peu long !

 

Une rencontre déroutante

 

Je me souviens que la première personne à m’avoir parlé en ces termes de ma petite entreprise a été Alice Rutkowskuy (une super enseignement de Tamalpa aux US). Je me souviens aussi avoir été choquée par les termes qu’elle employait : business, clients, stratégie de communication, propects, niche, positionnement, marketing ect ….

Comment peut-on parler de « business » quand on aspire à accompagner des gens en quête de sens de leur existence, en recherche d’authenticité, de justesse. Ma morale, mon éthique rejetait en bloc ces notions et cette manière d’aborder le développement de mon activité.
En même temps, une autre partie de moi entendait les conseils et l’expérience d’Alice d’une oreille curieuse. Pour avoir beaucoup travaillé avec elle en session individuelle je rencontrais une femme intègre, honnête, très respectueuse de l’autre, profondément humaine et sensible. Je découvrais qu’il était possible d’être une excellente coach et thérapeute et une femme d’affaire qui mène son entreprise comme n’importe quel autre affaire.

Il m’a fallut presque deux ans pour faire la paix avec ces notions de « chef d entreprise », pour intégrer que j’en étais moi-même une de chef d’entreprise. Petite l’entreprise mais entreprise quand même ! Essoufflée de travailler beaucoup pour gagner bien peu j’ai finalement fais le pas : me former et acquérir des savoirs, des savoir-être et des compétences pour faire grandir mon activité et passer du survivre au vivre de mon travail.

 

entreprendre formation

Photo Véronique Drougard

 

Ce que j’ai découvert en développant mes compétences de chef d’entreprise

 

Avec au compteur de nombreuses heures de coaching en individuel, de formations en lignes ou de séminaires en présentiel sur le thème du marketing, de la communication et de l’image de marque j’ai découvert et expérimenté deux ou trois choses…

 

Une vie spirituelle considérablement enrichie

 

D’abord, en suivant des formation en marketing, j’ai été surtout surprise de voir combien ma vie spirituelle s’en est trouvée considérablement enrichie. Aborder des thématiques très pratico-pratique du genre « comment remplir mon frigo et payer mes factures avec mes stages » m’a fait toucher à des notions beaucoup plus profondes et vastes que ces sujets purement matérielles.

Derrière les questions de diffusion de son travail, la grande question c’est : comment être dans le flow de sa vie ? dans la fluidité et l’abondance de la vie ? L’enjeu (et le jeu) est de trouver la danse pour être raccord avec les aspirations de son âme et l’équilibre économique. Trouver le mouvement tranquille, léger et joyeux pour exprimer et incarner son être profond. Trouver le positionnement intérieur permettant d’être guidé par le Plus Grand que soi qu’il y a à l’intérieur de soi….

Tout ce travail autour du rayonnement de mon activité m’a, en fait, plonger dans mes profondeurs pour écouter l’appel impératif de mon âme, sa direction, ses besoins, son souffle, sa couleur, sa musicalité.

J’ai pris le temps pour prendre de la hauteur, sortir la tête du guidon, alimenter mes réflexions et considérer au plus près la question du « Pourquoi » de mon activité. Un travail d’archéologie intérieur, d’éveil et de reliance à la Source. Véritable quête de vision !

Dans ces formations (à mon goût souvent trop dans la tête, pas assez dans le corps et parfois bien trop américanisées) j’ai pris ce qui me semblaient être le plus pertinent des outils de marketing et de communication « classique » et je les ai pratiqués et in-corporés avec mes outils psychocorporels et artistiques : créer l’autoportrait de mon entreprise, affiner mon identité, préciser mes intentions pour mieux vivre cette folie qui est celle d’être travailleur indépendant en France avec les charges, les risques et les désavantages que cela incombent.

 

Une vie de femme plus épanouie

 

Ensuite, en travaillant mon identité d’auto entrepreneur c’est ma vie de femme qui s’est trouvée elle aussi, considérablement nourrie et épanouie. Chose évidente finalement puisque toutes les facettes de notre identité sont intimement liées et coopèrent pour notre croissance dans toutes les dimensions. Ce que nous accomplissons dans notre entreprise est une opportunité pour délivrer, guérir et transformer certaines parties de nous. Grâce à ce cheminement des facettes de nous se pacifient, s’harmonisent et s’épanouissent. Plus on est aligné avec soi-même mieux fonctionne le volet professionnel sur la durée et réciproquement. La seule personne sur qui nous avons un impact et un pouvoir d’agir c’est nous-mêmes. Les réponses, les opportunité (ou non opportunités) ne sont que le reflet de notre vie intérieure. Ainsi, œuvrer à l’harmonie et à la croissance de son identité dans tous ses aspects est un levier pour impacter notre extérieur et déployer notre vie professionnelle.

 

Travailler moins, être plus, vivre mieux

 

Enfin, j’ai appris un tas de choses passionnantes qui ont stimulé mon esprit créatif et aventurier (oui parce que vous le savez créer son entreprise est toute une aventure). Cela a ouvert mes horizons y compris pour ma casquette de thérapeute et de formatrice. Et bien sûr les bonds de mon activité ont été fulgurants ; j’ai indéniablement gagné en confort et en équilibre de vie, en tranquillité d’esprit et en grandissement sur tous les plans. Je fais moins, je suis plus et je gagne plus sur tous les plans.

 

Vivre son entreprise en terme de champ des possibles infinis en travaillant sur la Vision et le Pourquoi

 

Développer son entreprise ne signifie pas nécessairement aller plus haut, plus grand, plus loin. Ça n’est pas que synonyme de plus de chiffre, plus de clients, plus de noms dans sa mailing liste. Aujourd’hui l’accompagnement que je propose pour les travailleurs indépendant vise à vous rapprocher de votre vision d’une vie réussie et épanouie à tous les niveaux. Il vise à gagner « plus de mieux » : mieux être, meilleure condition, meilleure qualité, meilleur temps, meilleure relation professionnelle, meilleure collaboration, meilleure vie sur tous les plans. A entrer et cultiver le cercle vertueux des nouvelles perspectives, nouvelles pistes, nouvelles idées, nouvelles opportunités.
Le processus de r-évolution se fait au sein d’un petit groupe de pairs. C’est de la coopération, de la co-création. Chacun est sur sa voie ET ensemble. Le cheminement est avant expérientiel basé sur la pratique de la danse, du mouvement interne et de la créativité intermodale (autoportrait, dessin, écriture, voix, nature).

Le 1er fil rouge du processus est la « Vision » : quelle est votre Vision ? Pas celle de l’égo mais celle de votre être profond. Vision de ce que vous voulez être, de ce qui appelle en vous à être au vu et au su du monde, à s’incarner, à se manifester, à s’exprimer.

Le 2nd fil rouge du processus c’est aussi votre grand Pourquoi ? Le sens de votre travail, de vos propositions. Quand la vision et le Pourquoi sont claire et précis le « faire » et le « comment » se mette en place en place naturellement. Les « comment » apparaissent d’eux-mêmes, les opportunités se présentent et vous conduisent là où vous devez être. Et c’est parfois bien ailleurs que ce que votre mental a projeté…!

Dans ce voyage intérieur il s’agit d’entrez en profondeur en vous-même, afin d’aller plus loin à l’extérieur, en toute sécurité et fluidité.

 

Travailler avec le corps pour donner du corps à son entreprise

 

Le processus de recherche s’appuie avant tout sur le corps, son intelligence, sa sagesse et sa force vitale. Celle qui nous ressource, nous rend magnétique, rayonnant, attractif, inspirant et inspiré. Nous travaillerons avec et sur le corps pour donner du corps à votre entreprise. Nous inviterons votre ADN à exprimer votre raison d’être, à donner de la matière et de la densité à votre personnalité et à insuffler à votre métier ce que vous êtes profondément. A travers des processus artistiques chacun pourra saisir l’opportunité de se re-connecter puissamment et intimement à son identité dans sa version la plus réalisée, au delà du visible. Pour progressivement laisser ce grand « JE SUIS » irradier votre vie professionnelle, personnelle, familiale, relationnelle, sociale et par effet papillon le monde. Il s’agit de se relier de manière subtile, quantique, non tangible, magique au flow de la vie à l’intérieur de soi et autour de soi et laisser ses informations invisibles tisser autour de soi un futur au potentiel infini…

 

Une formation destinée aux entrepreneurs pour aborder son travail en terme de :

 

– champ des possibles infinis
– de positionnement intérieur
– de globalité et d’unicité
– d’intention et d’attention (confiance, légitimité, crédibilité)
– d’alignement physique, émotionnel, mental, imaginaire, énergétique
– de cohérence de votre ADN de vos envies profondes à vos offres en passant par vos outils de communication et de diffusion

 

INFO ICI  et VIDEO LA

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.